A propos
Quand l’administration des Affaires Maritimes fit savoir qu’elle avait l’intention de mettre en place une réglementation des mouillages à l’île d’Arz, une poignée de plaisanciers iledarais se saisirent de la question et créèrent l’AUMIA, en 2004.  Ils entendaient ainsi gérer eux-mêmes leurs propres affaires, dans la lignée des marins et capitaines iledarais des siècles passés, dont on connaît l’esprit d’indépendance. Les cinq années suivantes furent occupées à discuter avec l’administration, la mairie, les plongeurs-prestataires potentiels, et aussi à convaincre et embarquer le plus d’adhérents possible dans cette entreprise. Entre temps, le SMVM (Schéma de Mise en Valeur de la Mer) du Golfe du Morbihan vint limiter à 7.000 le nombre de postes d’amarrage de bateaux dans le Golfe ce qui réduisait d’autant les prétentions de l’île d’Arz, l’un des derniers sites à être réglementé. Finalement le 10 décembre 2010, une AOT (Autorisation d'Occupation Temporaire) collective de 230 places (nous en avions demandé 300) fut accordée par la préfecture à la commune. Elle vient d’être étendue à 236 places. Un peu plus tard, la commune et l’AUMIA conclurent une convention avec un règlement intérieur annexé, en vertu desquels l’AUMIA devenait l’unique gestionnaire des mouillages de l’île, la mairie se réservant la perception des redevances annuelles d’occupation et la police du plan d’eau.  Ce fut aussi la mairie qui procéda, dans l’hiver 2010-2011, à l’enlèvement des anciens blocs, à la mise en place des nouveaux corps-morts, et enfin au premier placement des bénéficiaires suivant la liste des demandes passées à la DDE-Maritime (Direction départementale de l’équipement du Morbihan).  Désormais c’est à l’AUMIA qu’il incombe de centraliser les nouvelles demandes et de veiller à leur mise à jour, d’attribuer les places qui se libèrent, d’entretenir la liste des usagers, de noter et exploiter jour par jour les bouées disponibles pour les visiteurs, de trouver des solutions aux problèmes que peuvent rencontrer les adhérents, bref, d’apporter à tous le meilleur service possible, étant cependant rappelé:
  • • que tous les responsables sont bénévoles,
  • • que l’AUMIA dépend essentiellement des cotisations de ses membres.
 La forme associative qui est la nôtre doit permettre à chacun de collaborer du plus près possible à la gestion commune tout en payant sensiblement moins cher qu’avec une société de gestion spécialisée. 

Adresse postale:

Le Prieuré. 56840 Ile d'Arz